Salsa Cubaine et Portoricaine

Salsa Cubaine et Portoricaine

Soirée-Cuba-y-Breizh-17-e1456010097603

Cours de Salsa à Rennes

Spécialistes depuis 1994, nous enseignons la salsa dans l’ensemble des différents styles actuellement pratiqués : salsa cubaine, portoricaine … Ce qui permet pendant les soirées de pouvoir danser avec tout le monde! 

Convivialité et qualité sont des valeurs qui nous sont chères. Nos deux professeurs de salsa– chorégraphes, responsables des cours, ont été formés à Cuba, à Porto Rico et à New-York. De plus, deux années consécutives, notre compagnie de danse a été retenue pour représenter la France au Congrès Mondial de la salsa.

 

La Salsa, une histoire de style, à chacun le sien !

Soirée Cuba y Breizh (27)

Qu’elle soit dénommée cubaine, portoricaine ou encore colombienne… la salsa se caractérise avant tout par différents courants musicaux, sur lesquels s’adaptent différents styles de danse.

Les styles cubains et afrocubains sont très prisés en europe, notamment du fait de l’arrivée de nombreux artistes cubains. Ses origines sont le Son cubain (plus proche de la danse de salon) et le Guaguancó, qui mixe des figures de danse avec des mouvements de rumba afrocubaine et fait entrer les danseurs dans un jeu artistique de séduction et de défi.

Le style portoricain, en tant que danse, est une appellation purement française et désigne d’abord un courant musical, issu de la fusion de divers styles musicaux. Elle se caractérise par une danse dite « en ligne ». Elle peut se danser sur le 1 (« on 1 », sur le temps fort de la musique) comme dans le style Los Angeles, ou dans le style New York, sur le 2 (« on 2 ») avec de nombreux jeux de jambes, appelés « shines ». Le Mambo en est une autre appellation, plus ancienne.

Dans un esprit d’ouverture culturelle, les professeurs de Fievra se forment à ces divers courants et les enseignent alternativement toute l’année pendant les cours, pour les débutants comme pour les aficionados !

« Tu danses plutôt la cubaine ou la portoricaine ? »

Tout danseur de salsa, du moins en France, se verra confronté à cette question fatidique au moins une fois au cours d’une soirée dansante. Ce n’est pas une question piège ! Apprendre simplement à distinguer les différents styles de salsa vous permettra d’adapter votre danse.
Le plus important à retenir, c’est que dès que vous commencez à faire quelques pas de salsa, vous entrez dans la grande famille des salseros où le plaisir de la danse et de la musique sont rois !

La « Salsa », musique, danse, et plaisir !
La musique « Salsa » est née dans le quartier hispanophone de New York, à la fin des années 60, le Spanish Harlem.
Mais pour situer les origines culturelles de la salsa, il faut remonter à la musique populaire cubaine, notamment le Son (connu en France par l’œuvre de Compay Segundo et de Buena Vista Social Club) et le Guaguancó. La fusion entre ces musiques afrocubaines et le Jazz, a donné naissance au Mambo et ses big bands New-yorkais. Tito Puente en est l’un de ces représentants les plus connus.
Véritable mix culturel, social, artistique, la salsa évoque avant tout un état d’esprit, un art de vivre : convivialité, exotisme, plaisir et partage sont les maîtres mots. Voilà pourquoi tout novice qui découvre « la » Salsa apprécie la spontanéité, la générosité et le métissage culturel qui pimentent cet univers si festif. Attention, on devient très vite accro ! La salsa est à consommer sans modération!
Les rythmes enivrants des musiques ayant crééent la salsa donnent cette sensation envoûtante qui vous pousse à enflammer le dancefloor, toujours en symbiose avec la musique.

Quelques styles musicaux

La Salsa consciente: ou Salsa à texte. Hector Lavoe, Rubén Blades et Willie Colon sont les principaux artistes représentatifs de cette tendance, qui se caractérise par des textes riches, poétiques, avec un fort contenu revendicatif, social, voire politique. Elle prend forme vers le milieu des années 70.

La Salsa romántica ou erótica : ce style allie mélodie douces et romantiques à des rythmes souvent lents, et des textes romantiques voire érotiques. Elle prend forme dans les années 80, pour culminer vers le début des années 90.

La Timba, également appelée Salsa cubaine actuelle : initié par « los Van Van », à Cuba vers le début des années 80, la rythmique y est très prononcée, soutenue par des influences de jazz et de funk. Elle est devenue aujourd’hui très populaire et se danse sur des rythmes endiablés !
La Salsa new-yorkaise moderne: véritable fusion, à la croisée des rythmes de Timba, de la pop américaine, du hip-hop voire du ragga, cette tendance est très populaire auprès du jeune public latino.

 

>> Profitez des 10 COURS D’ESSAI GRATUITS ! N’hésitez pas à venir essayer cette activité, ainsi que d’autres pour choisir celle(s) qui vous plaira(ont) le mieux !

Retrouvez des extraits de nos cours de Salsa ici et ici.
(Si vous êtes sur un smartphone, cliquez sur + vert pour voir plus d’info sur chaque cours : niveaux, salles, professeurs)

VOIR LA PAGE PLANNING.